Floride Caravelle Club de France

Accueil >>  Activites >>  Manifestations Balades 2013

Virée en Vexin - 13 au 15 septembre 2013

Asphalte, bitume, pavés, pelouses, parkings, châteaux, garages... ; elle en a parcouru du chemin la ‘‘Belle de Billancourt’’ avant ce pèlerinage à Creil, où elle a vu le jour, il y a plus de 50 ans !...

Il tenait beaucoup à cœur à notre organisateur, de faire le chemin à l’envers et amener ces belles autos au pied du hangar d’où elles vrombissaient en 1962, perturbant la concentration des élèves du lycée voisin..., à en faire rêver certains !

Mais revenons 3 jours plus tôt, ce vendredi 13 septembre 2013 ; rendez-vous est donné à l’hôtel La Caravelle, rue des 3 caravelles (ça ne s’invente pas !) à Saint Ouen-l’Aumône.
26 équipages ont répondu à l’invitation d’Alain et Anne-Marie.

Installations faites, le groupe se dirige vers le Parc naturel régional du Vexin français à Théméricourt. C’est la découverte du terrain de jeu du week-end.

En face le Musée, un agriculteur s’est reconverti en brasseur. Que demander de plus, sinon une dégustation du produit local.
Ch’tis et Alsaciens sont épatés ; le Vexin a sa bière !

Autour d’une ‘‘mousse’’, anciens et nouveaux, adhérents et sympathisants se retrouvent ou font connaissance.

Les discussions se poursuivent en soirée, à une table voisine de l’hôtel.

Samedi, départ en petits pelotons pour le garage Renault de Conflans-Sainte-Honorine.

On s’aperçoit alors que les années ont passé ; la voiture d’aujourd’hui est électrique ! Explications et présentation autour d’un café-croissants de bienvenue.

« A 80 mètres, tournez à droite » !

Eh oui, de nos jours, c’est comme ça ! Le carnet de route, volontairement allégé (Ile-de-France oblige !) ne suffit pas. Néanmoins, tout le monde arrive à bon port pour la visite du Château d’Auvers-sur-Oise.

Le site, devenu centre d’interprétation de l’art, abrite un parcours-spectacle qui nous emmène en ’’Voyage au Temps des Impressionnistes’’.

La table dressée sur la terrasse nous attend. Coiffés de nos canotiers, on rit, on discute, on joue avec son chien, la convivialité se dégage. Auguste Renoir aurait été impressionné par cette image. Elle aurait vraisemblablement pu devenir célèbre en une autre époque.

La récréation terminée, on se dirige vers Butry-sur-Oise pour prendre le train.

Au coup de sifflet, c’est le départ à bord d’un tramway à vapeur ! Une poignée de fous, passionnés par ces machines, nous emmènent dans leur monde. On y trouvera d’ailleurs un cousin : le locotracteur LT1 construit chez Brissonneau et Lotz.

En ces journées nationales du patrimoine, le Conseil régional d’Ile de France est partenaire d’un Marché du terroir qui se tient dans le parc du domaine de Villarceaux. Artisans, artistes, producteurs, éleveurs nous y attendent en fin de journée.
L’occasion de quelques emplettes.

Tom Tom nous guide jusqu’à l’hôtel !

Une surprise nous y attend.

Notre organisateur s’est transformé en animateur !
Sono, platines, caisses de 45 et 33 tours ; les canards se secouent le bas des reins, la chenille redémarre et tout le monde s’éclate à la queue leu leu... Tous les enfants du quartier et même d’ailleurs tombent le chemise...

C’est la fête !

Le Château d’Osny nous ouvre ses portes le dimanche matin. Le site qui abrite l’Hôtel de ville offre un plateau remarquable qui invite aux clichés souvenirs.

La prochaine visite est programmée au Musée de la nacre et de la tabletterie à Méru, capitale mondiale de la nacre.
On y fabrique des tablettes (Dominos) depuis le 17ème siècle ainsi que toutes autres formes d’objets à base d’os, d’ivoire, d’écailles et de coquillage...
Le musée plait à la gente féminine qui s’attarde en boutique.

A l’approche de midi, on se dirige vers Chaumontel.

Ici naquit vers 1750, des expériences de greffes du jardinier du châtelain, la Bési de Chaumontel servie et appréciée à la cour du Roi de France.
Les poiriers ont disparu et ce sont nos voitures qui fleurissent le parc du château.

L’hôte actuel est un amateur de voitures anciennes. Il nous présente cette bastille devenue manoir-hôtelier autour d’un verre de bienvenue servi en terrasse.
Le déjeuner est pris au salon.

Le repas terminé, fini la vie de château ; direction l’usine et retour aux sources en passant toutefois par le parc de Chantilly...

Creil est un berceau industriel depuis de nombreuses années.

Rappelons-nous, en 1959, Renault confiait le montage des Floride à l’entreprise Brissonneau & Lotz.

Alain nous y conduit.

Nous sommes accueillis par une poignée de personnalités Creilloises, président de la communauté d’agglomération en tête et Directrice générale du site qui nous emmènent en visite sur le parc d’activités. Il subsiste de nombreux bâtiments, qui, en miroir de documents d’époque, laissent vagabonder notre imagination.

Témoin de cette période, notre organisateur frétille et commente : « c’est là qu’elles entraient,... c’est là qu’elles roulaient... Les vestiges de son ancien Lycée surplombent le site. « Là, voyez ! C’était ma salle d’histoire-géo... »

La photo souvenir ‘‘au pied du mur’’ précèdera le pot de l’amitié qui clôture le week-end, non sans quelques émotions ; le temps d’échanger encore ribambelles de témoignages et d’anecdotes.

Grand merci à Alain et Anne-Marie pour cette belle Virée...

 

Le club des passionnés de Floride et Caravelle

| Nous contacter | Accueil du site | Plan du site | Rechercher  | Webmaster |
 © Copyright 2005-2014, Site réalisé avec SPIP